Caractéristiques physiques et organoleptiques de l'huile d'Ylang-ylang(partie 2)

Publié le par ylang-mayotte

II) L’indice ester

 

Principe et description du procédé :

 

L’indice ester est un indicateur renvoyant directement à la qualité de l’huile étudiée. En effet, les huiles essentielles de très bonnes qualités renferment une très grande quantité d’esters (et proportionnellement, moins la qualité d’une huile est élevée, et moins elle contiendra d’esters). Le test de l’indice acide est un procédé indirect pour déterminer le taux d’ester contenu dans l’huile essentielle. Durant l’hydrolyse d’un ester (dans l’eau), on observe l’apparition d’acide. L’indice ester correspond à la masse de base nécessaire pour neutraliser les acides libérés durant l’hydrolyse des esters, et pour déterminer cette masse de potasse consommée durant la réaction, on va effectuer un dosage en retour (en dosant l’excès de potasse avec de l’acide chlorhydrique pour déterminer la quantité, et donc la masse de potasse utilisée pour neutraliser les acides). 

 

Détermination de l’indice ester de l’huile d’Ylang :

 L’indice ester correspond à la masse d’hydroxyde de potassium nécessaire pour neutraliser les acides libérés par l’hydrolyse des esters  contenus dans une masse m d’huile essentielle d’Ylang, à l’aide du dosage en retour de l’excès de potasse par une solution (initialement titrée) d’acide chlorhydrique.

                              n (KOH consommé) = n (KOH initial) –n (KOH excès)   (voir IV)

                              n (KOH consommé) = n (KOH initial) –n (HCL consommé)

                               m (KOH)/ M(KOH) = C * V – C’ * V’

                               m (KOH) = M(KOH) (C*V – C’ * V’)

                               m (KOH) = 56.11 ( C*V –C’*V’)

 

 

Durant l’expérience on utilisera de la potasse et de l’acide Chlorhydrique à 0.5 mol/L , d’où :

                               m (KOH) = 56.11 *C ( V- V’) = 56.11 * 0.5 (V-V’) =28.05 (V – V’)

II) Matériel :

  • Burette 25 mL graduée à 0.05 mL
  • Potasse et acide chlorhydrique à 0.5 mol/L
  • Echantillon utilisé pour la détermination de l’indice acide
  • Pierre ponce
  • Montage de saponification
  • Pipette jaugée à 25 mL
  • Béchers à 100 mL
  • Indicateur coloré (bleu de bromotymol ou rouge de phénol)

 

III) Protocole opératoire :

1.     Prélever dans un bécher 25 mL de potasse à l’aide d’une pipette jaugée et transvaser ce volume dans un ballon à 150 mL

1.     Ajouter au ballon l’échantillon obtenu lors de l’indice acide ainsi que quelques pierres ponces (pour homogénéiser l'ébullition durant le chauffage)

2.    Préparer le montage à reflux et laissez chauffer pendant une heure environ. En parallèle, préparer le matériel pour le dosage de l’excès de potasse avec de l’acide chlorhydrique. -

3. A la fin du chauffage, refroidir le ballon en remplaçant le chauffe-ballon par un cristallisoir rempli d’eau glacée  afin de faire  diminuer la température du milieu réactionnel. 

4.    Une fois la température du ballon diminuée, couper la circulation d'eau dans le réfrigérant à boules. Retirer le ballon et placer- le sur l’agitateur magnétique (en le fixant à une potence afin de le stabiliser) , ajoutez un barreau aimanté et agiter le milieu réactionnel (afin d’homogénéiser la solution).

5.    Doser la solution (initialement bleu vert) avec l’acide chlorhydrique. Au moment du virage de la solution (en jaune), noter le volume d’acide chlorhydrique consommé et appliquer la formule.

 

IV) Pour en savoir plus :

-        La formation des acides à partir des esters :

L’hydrolyse d’un ester est la réaction inverse de l’estérification : l'eau réagit avec un ester pour former  un alcool et un acide carboxylique

-      La formule de L’indice ester : RCOOR'

On sait que la quantité d’hydroxyde de potassium en excès est égale à la quantité d’acide chlorhydrique consommée, on sait aussi que l’indice ester correspond à la masse d’hydroxyde de potassium nécessaire pour neutraliser les acides libérés par hydrolyse des esters.

                                                        IE = m(KOH consommé) = M(KOH)[CoVo - C1V1]

Co la concentration de la potasse utilisée

 

C1 la concentration de l’acide chlorhydrique utilisé

Ici Co=C1=0.5 mol.L     Vo= 25 mL   et M = 56.11

L’indice ester d’une huile d’Ylang-ylang de bonne qualité sera compris dans l’intervalle [80;180] . Les huiles Extra Supérieur, Extra, et supérieur doivent avoir un indice ester compris dans cet intervalle. Plus la valeur de l’indice ester est éloigné de 83 moins l’huile à une bonne qualité.  (par exemple, l’indice ester d’une huile de troisième qualité ne dépasse quasiment jamais 80)

 

V) Détermination de l’indice ester de trois huiles d’origine différentes :

-      L’indice ester de l’huile 3 (Troisième qualité) :

Après avoir effectué le test de détermination  indirect de la quantité d’ester dans cette huile essentielle, on a abouti au résultat suivant :

                         IE = 78

 

L’indice ester obtenu est relativement bas et témoigne donc de la faible teneur en ester de cette huile (et de manière générale, des huiles de  qualité Troisième).

 

-      L’indice ester de l’huile de l’exploitation 1 (de qualité Extra) :

L’indice ester de l’huile essentielle d’Ylang-ylang de l’exploitation 1 est de : 

IE = 145

 

Comparé au résultat obtenu pour l’huile de l’exploitation 3, cette huile de qualité Extra renferme une plus grande quantité d’ester.

-      L’indice ester de l’huile 2 (Extra) :

 

    IE = 165

 

La valeur de l’indice ester de l’huile 2 (et donc la quantité d’ester contenu dans cette huile) est supérieur aux deux autres.

 

On peut observer que pour deux huiles de même qualité, on obtient des valeurs d’IE différentes. La quantité  d’ester peut donc être influencée par d’autres facteurs que la qualité de l’huile (les conditions dans lesquelles s’effectuent l’hydrolyse,…).

 

Conclusion : Plus la qualité d’une huile est élevée,  et plus la quantité d’ester qu’elle referme l’est aussi, cependant, l’indice ester peut aussi être influencé par d’autres facteurs, tels que les conditions dans lesquelles s’effectuent l’hydrolyse (c’est-à-dire dans quel type d’alambic, les constituants de l’eau utilisés pour le chauffage,…).

Mais de manière générale, les huiles de très bonnes qualités auront un indice ester très élevé.


 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

France 07/07/2015 15:44

Article très intéressant. Cependant n'est il pas important de préciser, lorsque vous parlez de la qualité de l'huile en rapport avec la quantité d'esters, que c'est dans le cas de lessance d'Ylang ylang uniquement. Car en effet, chaque type d'huile, en fonction de la plante et de la partie de plante utilisée, offrira une composition totalement différente. En donnant l'exemple de l'huile essentielle de bouleau noir: betula nigra, la composition normale, pour une huile de qualité, sera de 98% de salicylate de méthyle (esters). En suivant votre logique, l'huile de bouleau noir serait donc de meilleure qualité que l'huile d'Ylang....